fbpx
70% des voyagistes reprogramment leurs voyages jusqu’en octobre 2020

70% des voyagistes reprogramment leurs voyages jusqu’en octobre 2020

Les résultats d’une enquête sur les perspectives de l’industrie pour suivre l’impact du COVID-19 dans l’industrie du voyage ont été publiés aujourd’hui. L’enquête auprès de 592 voyagistes a été réalisée début avril 2020. 42% des répondants sont des sociétés basées aux États-Unis. 59% des répondants se spécialisent dans les visites de plusieurs jours, tandis que 41% proposent des visites d’une journée.

Près de 90% des répondants ont moins de 20 employés, représentant des petites et moyennes entreprises de voyage. Environ 75% sont en affaires depuis plus de 5 ans, ce qui montre que la crise a touché les entreprises établies et les nouveaux acteurs.

La plupart des voyagistes sont convaincus que les voyages reprendront à l’automne de cette année. Près d’un tiers des répondants ont reporté leur voyage à la période de juin à septembre 2020. Près de 40% reporteront à octobre-décembre 2020. Le reste prévoit de retarder tous leurs voyages jusqu’en 2021, tout en surveillant de près la situation.

Les voyagistes s’attendent à une baisse importante de leurs revenus en 2020. Plus de la moitié des entreprises interrogées s’attendent à une baisse de leurs revenus de 2020 d’au moins 50% par rapport à celle de 2019. 10% des entreprises prévoient même une baisse des revenus de> 90% cette année . Ce nombre pourrait augmenter, car 21% des répondants ne sont toujours pas sûrs de l’impact de COVID-19 sur les revenus cette année.

Les voyagistes sont pris entre un rocher et un endroit dur: les voyageurs demandent des remboursements tandis que l’argent des opérateurs est lié à leurs vendeurs. Près de la moitié des répondants ont réussi à rembourser intégralement leurs voyageurs, tandis que 27% attendent d’abord le remboursement de leurs fournisseurs. Cependant, seulement 39% des fournisseurs sont disposés à rembourser intégralement les voyagistes, tandis que 11% ne sont pas du tout disposés à rembourser ou même à reporter. Les voyagistes tentent de résoudre la situation en offrant des crédits de voyage ou en demandant un horizon de temps plus long pour effectuer les remboursements.

La plupart des voyagistes ont des perspectives positives pour 2021. Alors que 55% des répondants ont des perspectives négatives pour le deuxième semestre de 2020, seulement 22% ont les mêmes perspectives pour 2021. Près d’un tiers des entreprises interrogées ont des perspectives positives pour l’année prochaine , 26% ont de bonnes perspectives, tandis que 21% ne sont toujours pas certains. Lorsqu’on leur a demandé combien de temps il faudra pour que l’industrie se rétablisse, 44% pensent que ce sera entre 6 et 12 mois.

CATEGORIES
Share This
AmicaleMag

GRATUIT
VOIR